Sail-Fly


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Promenade en hauteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Modérateurs
Féminin Messages : 39
Poissons Chien
Date de naissance : 14/03/1994
Age : 23
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Promenade en hauteur Ven 4 Juin 2010 - 17:26

[Premier post RP du forum : Vendredi 4 juin 2010.]

Amy regardait la mer, qui venait s'écraser sur les rochers, formant de l'écume. Du bleu, du blanc, des nuances entre les deux. Le ciel rejoignait la mer au loin. Des nuages moutonnaient dans cette étendue. Du bleu, du blanc, des nuances entre les deux. Le Soleil, doré, envoyait ses rayons réchauffer les personnes des différentes îles. Amy se tenait en haut de la falaise, sructant de ses yeux grands yeux verts-dorés les vagues majestueuses, qui aussi grandes étaient-elles, ne l'atteindraient jamais là où elle était.

Elle s'assied par terre et ferma les yeux. Elle entendait le chant de la mer, du vent, et des oiseaux. Cela la fit sourire, et elle plongea dans un demi-sommeil, s'allongeant sur l'herbe qui recouvrait quelque peu la pierre. Des images défilaient dans sa tête. Son premier baiser avec l'homme qui allait partager sa vie, leur mariage, leur premier enfant... Et ceux qui étaient venus plus tard. Sa famille était ce qui comptait le plus aux yeux de la femme.

Une douleur la fit revenir à la réalité. Elle grimaça en tenant sa tête. Elle avait fini par s'endormir, son bras gauche était rouge, brûlé par le soleil, et ses cheveux extrêmement chauds la faisait tituber. Il était temps pour elle de rentrer. Si elle s'y prenait à temps pour "guérir" sa blessure, elle pourrait peut-être voler le lendemain, alors qu'elle avait décidé de passer à la pratique seulement le surlendemain. Mais ses élèves apprenaient si vite !

Un bruit de pas la fit se retourner. Qui avançait donc ici ? Amy croyait être la seule à connaître le chemin qui amenait à ce petit coin, mais il semblait bien qu'elle se soit trompé...

__________
Modératrice
Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Messages : 30
Taureau Cochon
Date de naissance : 16/05/1995
Age : 22
Date d'inscription : 12/04/2010
Emploi/loisirs : Collégienne (maintenant vous connaissez une victime de plus =D)
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Promenade en hauteur Mer 23 Juin 2010 - 18:48

[HRPG : Et voilà ^^ Si il y a des incohérences j'éditerai =) ]

Un magazine flambant neuf s’écrasa au milieu des détritus, se collant à un reste de purée. Essayant de comprendre pourquoi une de ses nouvelles connaissances passait son temps à lire cette revue, Kelia avait décidé d’en acheter un exemplaire. Elle avait toujours cru ce genre de lecture complètement vide, inintéressant et idiot, mais peut-être qu’elle avait jugé un peu trop rapidement. Bref, après une ou deux pages de lecture attentive, la femme s’était rapidement lassée et avait terminé le magazine en ne faisant que feuilleter. C’était pire que sa première impression. On sentait les articles écrits à la va vite, les sujets étaient carrément surprenants (et pas dans le sens positif du terme, on avait l’impression que les rédacteurs avaient déjà fait le tour de tout et qu’ils ne savaient plus de quoi parler), les blagues frôlaient la perversité et ainsi de suite… La seule chose que Kelia avait appréciée était une rubrique sur les animaux. Ou plutôt les images. Le photographe était doué. Soupirant, elle regarda le magazine qui se trouvait dans la poubelle. Elle n’aimait pas particulièrement jeter les choses neuves mais elle ne se voyait vraiment pas donner cette horreur à quelqu’un et la personne qui aimait bien ce magazine avait déjà cet exemplaire. Décidément, un monde séparait Kelia et la fille qu’elle avait rencontrée la veille. Ils avaient discuté un bon moment et la jeune femme l’avait trouvé sympathique, voyant en elle une éventuelle amie. Ca n’était pas que Kelia avait révisé son opinion, elle constatait simplement une chose : elles étaient différentes.

La femme se rendit jusqu’à une fenêtre de la maison. Maison qu’elle partageait avec Danny qui faisait une sieste à l’étage, suite à une dure semaine. Le soleil était présent et la température agréable. Un jour idéal pour une promenade. Respirer de l’air frais lui ferait du bien. Elle ne mit pas son manteau mais prit simplement son fidèle chapeau décoré de broches en tous genres. Elle aillait sortir quand Danny descendit les escaliers de bois. Il s’étira et Kelia referma la porte.


-Bien dormi ?

-Un bon somme réparateur, ça fait du bien.

Souriante, sa femme s’approcha de lui et déposa un baiser sur ses lèvres. Léger et rapide. Kelia prit ses clés et lui annonça qu’elle partait se balader en ville, avant de refermer la porte derrière elle... Une fois à destination, elle fit un petit tour au parc et poursuivit par un peu de shopping. Elle s’acheta un nouveau badge qu’elle attacha immédiatement à son chapeau avant de se rendre compte que le bruit et le monde qui se trouvait au même endroit qu’elle la dérangeait. Elle décida alors de se rendre à un endroit près de la mer qu’elle avait déniché la semaine dernière et dont elle n’avait que rarement profité. Elle se mit en route et n’eut pas de mal à retrouver l’endroit grâce à sa bonne mémoire. La mer était belle, le temps et la température aussi. Des conditions idéales. Lorsqu’elle arriva à destination, elle fut surprise d’y trouver quelqu’un.

-Amy !

Sa collègue venait de tourner la tête, lui dévoilant ses traits et lui permettant de la reconnaître.

-Je ne savais pas que tu connaissais cet endroit. Comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Féminin Messages : 276
Capricorne Chien
Date de naissance : 26/12/1994
Age : 22
Date d'inscription : 28/06/2008
Localisation : Maison d'eben sans doute.
Emploi/loisirs : Lycéene à mes heures perdues...
Humeur : Joyeuse, les lutins ne peuvent pas être triste.

MessageSujet: Re: Promenade en hauteur Jeu 24 Juin 2010 - 17:49

    Des mèches rousses virevoltaient dans les airs autour de son joli minois. Plus aucune boucle blonde de son enfance ne subsistait alors. Ses yeux noisette étaient alors fermés, elle marchait à l’aveuglette dans un lieu qu’elle ne connaissait pas encore. Elle risquait à chaque instant de tomber sur une racine quelconque, ses mains devaient être couvertes de griffures des ajoncs qui parsemaient les chemins et les champs. Ses vêtements aussi peut-être, elle avait sans doute l’air d’une véritable sauvageonne mais s’en fichait. Elle ne le remarquait pas, et ne le voyait pas de toute façon. Elle veillait simplement à ne pas sortir du chemin, rentrer dans des ronces, ou tomber d’elle-ne-savait-quel-endroit. Elle veillait sans doute mal car elle se prit soudainement les pieds dans une racine d’un arbre non loin et s’étala de tout son long. Quelques bleus en plus venaient agrémenter ses griffures. Que diraient ses élèves et ses collègues lorsqu’ils la verraient ? Elle n’en savait rien, mais saurait bien le lendemain. Ou bien plus tôt que cela...

    Ses élèves... Elle en avait une au moins qu’elle connaissait depuis bien longtemps. Même si elle n’avait jamais vraiment tenté de la connaître. Avril. Elle n’avait pas non plus « fait exprès » de la sauver de la noyade quelques années auparavant. Mais bon. C’était chose faite, elle n’y changerait rien, et n’avait pas envie d’y changer quoi que ce soit. Elle ne l’avait même pas reconnue au début de l’année. Et ne savait pas comment avait fait la gamine pour la reconnaître, elle. Par son nom peut-être. Car Ava considérait qu’elle avait bien changé depuis l’époque où elle habitait sur son île natale. Ava se releva enfin, époussetant sa tunique et son pantalon de toile, pour au moins en enlever la poussière et les morceaux de terre qui s’y collaient. Regardant aux alentours pour se situer sur l’île, Ava reprit enfin sa route. Les yeux ouverts cette fois.

    Elle arrivait sur la falaise, par le chemin qu’elle appelait « commercial » depuis que, petite, ses parents lui avaient dit que c’était ici que les messagers planeurs sortant de Sail-Fly prenaient leur envol. En s’élançant ainsi, du haut d’une falaise ils ne perdaient pas de temps en décollage et autre fioriture qui se seraient passés s’ils étaient partis d’une simple colline. Le chemin « commercial » était donc bien connu, mais ils existaient bien d’autres chemins, inconnus pour la plupart menant au sommet de la falaise. Ce jour-là, Ava n’en avait pas encore découvert un. Selon ce qu’elle avait ouïe dire, la plupart de ses petits chemins inconnus ne semblaient pas - au départ - aller vers la falaise, et prenaient des détours que le grand chemin évitait. Mais leur montée devait être bien plus romantique, bien moins carrée que celle de la route qu’avait prise la jeune femme.

    Alors qu’elle venait d’arriver au sommet de la falaise, d’où elle pouvait admirer la mer se fracassant sur les rochers, quelques centaines de mètres plus bas, le professeur d’Eben entendit des voix qui ne lui étaient pas inconnues. S’éloignant du chemin, frayant un passage entre les arbres et les buissons, elle se rapprocha de ses « voix ». Après un moment à faire sa sauvageonne, elle arriva enfin au lieu dit. Elle avait désormais réellement l’allure d’une sauvageonne. Ses mèches rouges étaient emmêlées et des feuilles y étaient accrochées de part et d’autre. Ses bras étaient couverts de griffures, quelques bleus couvraient ses jambes, et par endroits ses vêtements étaient déchirés. Un morceau de terre était resté accroché à sa main sans qu’elle ne s’en rende compte, il tomba soudainement, sans bruit dans le silence qui se faisait maître. Pour faire bonne figure malgré son accoutrement, la jeune femme souris, ce n’était que quelques unes de ses collègues, elle connaissait ses voix, en effet, mais il aurait peut-être mieux fallut que ce ne soit pas le cas.


    -Amy, Kelia, c’était donc vous ?

    Et elle se tut, sans même les saluer, ne sachant que faire pour briser l’ambiance glaciale qui commençait à s’installer. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes de laisser ainsi faire le hasard, mais peut-être valait-il mieux qu’elle laisse la parole à ses collègues, étant donné l’état physique dans lequel elle se trouvait.


__________
[list]Un murmure qui parcoure le vent
Ville détruite, oublié
A jamais repoussée


Admin et Fondatrice
Fiche de présentation[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syndr0m-gwenn.skyrock.com/
avatar

Modérateurs
Féminin Messages : 39
Poissons Chien
Date de naissance : 14/03/1994
Age : 23
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Promenade en hauteur Sam 26 Juin 2010 - 20:11

Amy s'était retournée lentement vers sa collègue, ne voulant pas s'arracher à sa comtemplation de la mer et du ciel. Mais il le fallait bien, elle n'allait tout de même pas ignorer Kelia. Ce n'était pas du tout dans son caractère, de toutes façons. Le vent se leva et fit voleter ses boucles châtains, cachant un peu le sourire qu'elle adressait à l'autre femme. Un chatouillement vint faire tordre ses entrailles, drôle de sensation qu'elle éprouvait toujours en voyant sa collègue. Comme un rire qui voulait s'élever mais qui restait à l'intérieur d'elle-même. Sans doute était-ce l'allure atypique de Kelia. Amy l'aimait beaucoup.

- Oui, je vais bien et toi ?

La jeune femme n'eut pas le temps de répondre, car à ce moment-là, Ava sortit des fourrés, griffée de partout. Amy afficha une stupéfaction légère en voyant les cheveux de feu tout emmêlés, mais finit par retrouver son doux sourire habituel. Elle s'avança vers le professeur d'ében. et elle ne put s'empêcher de lâcher un petit rire.

- J'aurai dû me douter que tu chercherais les passages des planeurs.

D'ailleurs, Amy l'avait découvert par hasard, avec une personne qui ne planait pas du tout. Son mari. Quand ils étaient des adolescents, venant de s'installer près de Sail-Fly, il lui avait pris la main, un soir, et l'avait emmené ici. Ils avaient regardé la mer, les étoiles qui éclosaient tranquillement dans le ciel obscur et avaient passé une soirée merveilleuse. Cet endroit était devenu leur endroit, et Amy ne savait pas que d'autres personnes le connaissait.

- Comment connaissez-vous cet endroit ? Enfin, toi Kelia, parce que Ava semble l'avoir découvert par hasard. dit-elle avec un sourire amusé.

__________
Modératrice
Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Féminin Messages : 30
Taureau Cochon
Date de naissance : 16/05/1995
Age : 22
Date d'inscription : 12/04/2010
Emploi/loisirs : Collégienne (maintenant vous connaissez une victime de plus =D)
Humeur : Rêveuse

MessageSujet: Re: Promenade en hauteur Dim 27 Juin 2010 - 21:03

Kelia remit une de ses mèches de cheveux, ayant été délogée par le vent, derrière son oreille dans le son habituel que produisait son bracelet préféré. Trois clochettes émettaient un doux tintement et les autres objets, un cliquetis métallique. Ce bracelet se trouvait sur son bras droit et sur le gauche, on pouvait apercevoir une dizaine de bracelets multicolores. Elle portait son chapeau aux broches colorées, un chemisier sombre à carreaux, un jean noir, un ruban turquoise venait se placer par-dessus son chemisier, faisant office de ceinture et elle portait des baskets de la même couleur. D’étranges bagues ornaient trois de ses doigts. Un look qu’elle savait d’inhabituel mais qu’elle aimait. Combien de fois avait-on pouffé sur son passage ? Kelia rendit son sourire à Amy. Les deux collègues s’entendaient bien. Kelia aimait beaucoup son extrême gentillesse, son intelligence et elle avait entendu de bons échos concernant ses cours de la part des élèves. C’était l’année dernière, le dernier jour avant les vacances. La jeune femme n’avait pas vraiment travaillé et la conversation avait tourné vers les professeurs de Sail-Fly. Bien sûr, Amy avait des défauts mais cela n’empêchait pas Kelia de l’apprécier.

Sa collègue lui annonça qu’elle allait bien et lui retourna la question. Les lèvres de Kelia formèrent un « o », s’apprêtant à sortir un son mais elles s’immobilisèrent soudainement en voyant Ava apparaître. Les cheveux roux du professeur d’ében avaient toujours impressionnés la jeune femme. De loin, pour ceux qui ont de l’imagination, on aurait dit des flammes qui dévoraient un joli visage. Mais aujourd’hui, le feu avait perdu de son éclat. Les cheveux d’Ava étaient emmêlés et des feuilles étaient coincées dans les nœuds. Le professeur d’ében n’apparaissait pas sous son meilleur jour, ses vêtements étaient troués par endroits, sa peau avait été griffée par des épines, des bleus commençaient à se former sur ses jambes. Cela rappelait à Kelia l’état dans lequel elle était rentrée, un jour, lors d’une de ses balades. Un silence s’était installé, dut à sa surprise et à celle d’Amy. Décidément, trois professeurs au même endroit, au même moment, en dehors du travail et par pure coïncidence…

C’était une situation plutôt amusante dont Kelia aurait sûrement parlé si Ava n’était pas apparut dans cet état. Amy se mit en mouvement, sourit à sa collègue tout en s’approchant d’elle. « J'aurai dû me douter que tu chercherais les passages des planeurs. », lui dit-elle. La remarque tira un sourire à Kelia qui s’approcha d’Ava à son tour. N’écoutant que son côté généreux, elle entreprit de chasser les feuilles des cheveux de sa collègue.


-T’inquiètes pas va ! Tu n’as pas réussi à égaler l’état dans lequel je suis rentrée lors d’une de mes balades… Je suis revenue : avec des piqûres d’orties jusqu’en haut des jambes, des feuilles un peu partout, des griffes de ronces, de la boue plein mes vêtements, avec une vague odeur de poissons et complètement gelée… Ca m’apprendra à tomber dans des rivières en plein hiver !

Ayant fini le nettoyage sommaire des cheveux d’Ava, Kelia se recula. Amy lui demanda alors comment elle connaissait l’endroit dans lequel les trois collègues se trouvaient.

-A vrai dire j’aime bien passer du temps tranquillement assise à regarder la mer. J’ai trouvé pas mal d’endroits comme celui-ci au fil des ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Promenade en hauteur

Revenir en haut Aller en bas

Promenade en hauteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Dans la hauteur de la solitude...
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sail-Fly :: L'école Sail-Fly :: La Falaise-